A propos de l’Hypnose…

A propos de l’Hypnose…

On a recensé,  ces dernières décennies : Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose, Hypnose psycho -dynamique , Hypnose humaniste, Mindfullness, Activation de la Conscience  et d’autres sûrement…

L’Hypnose semble attractive chez les patients et répulsive chez les thérapeutes (réfractaires), l’Hypnose se porte de mieux en mieux , après 150 ans de désignation du mot.

Image1

Messmer (1734-1815) à partir des dogmes de Paracelse (1493-1541), développe sa  théorie  sur le magnétisme animal : ( …animal au sens étymologique,  anima = âme…)

  • un fluide physique subtil emplit l’univers, servant d’intermédiaire entre l’homme, la terre et les corps célestes, et entre les hommes eux-mêmes ;
  • la maladie résulte d’une mauvaise répartition de ce fluide dans le corps humain et la guérison revient à restaurer cet équilibre perdu ;
  • grâce à la technique, ce fluide est susceptible d’être canalisé, emmagasiné et transmis à d’autres personnes, provoquant des « crises » chez les malades pour les guérir.

 

En 1784, le magnétisme animal est condamné par la France, mais la pratique s’étend hors du pays. On parlera de Mesmérisme, pour adopter dans les pays Anglo-saxons le vocable D’Hypnotism (James Braid, 1845), d’hypnotisme donc , raccourci en hypnose au cours du 19ème siècle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz-Anton_Mesmer

En Russie l’hypnose est introduite  à la fin du 19ème sous sa forme traditionnelle , prise en compte et développée sous l’ère communiste par de grands scientifiques comme Pavlov (1849-1936)…Il s’agit d’une hypnose directive classique (suggestions directes et autoritaires), comme celle pratiquée par Charcot en France et utilisée (puis bannie) par Freud …

 

Jean Martin Charcot
Jean Martin Charcot

 

Milton Erickson
Milton Erickson

….Aux Etas-Unis  , Milton Erickson (1901-1980) fait évoluer l’hypnose vers une pratique  large et ouverte et à but thérapeutique qui va désormais permettre un retour dans les sphères médicales.

 

 

 

Il faudra attendre les années 1980 pour voir l’hypnose se réimplanter en France , sous  l’impulsion de Jean Godin, de Léon Chertok , de François Roustang et de Jean Becchio notamment. La pratique devient totalement libérée de ses contraintes directionnelles du 19ème siècle. Elle s’impose progressivement dans les services hospitaliers comme chez les praticiens libéraux. Dans les services d’anesthésie, de soins palliatifs ou pour le traitement de la douleur (enfants comme adultes). En libéral pour le traitement des phobies, dans le cadre d’une psychothérapie ou tout simplement pour le sevrage tabagique.

Claude RAPPAPORT

http://hypnoseparis.eu/

Posted on: 7 juillet 2016tennob0